Return to site

AVRIL 2019: L echelle de progression

Les bases communes a toutes les disciplines

L’échelle permet :
de préserver l’intégrité physique et le moral des chevaux, tant
au cours de la progression du dressage que lors des séances
de travail,
– d’optimiser l’emploi des assouplissements en centrant
davantage l’attention du cavalier sur les qualités à
développer, plutôt que sur les mouvements ou les aides à
employer,
– d’évaluer objectivement et de manière partagée par tous,
notamment entraîneurs et juges, la qualité du travail ou d’une
performance,
– de communiquer avec des références et une terminologie
communes

Le but du dressage est de transformer le cheval en un athlète
confiant et attentif par le biais d’une éducation harmonieuse.
Quelle que soit la discipline, le cheval bien dressé apparaît non
seulement « calme, en avant, droit », mais aussi comme
décontracté, souple, et volontaire.
Ces qualités se manifestent tout à la fois par :
– la correction des allures, franchise et régularité,
– la qualité du contact sans résistance,
– la légèreté de l’avant-main dont l’origine est l’impulsion et
l’équilibre,
– l’harmonie et l’aisance des mouvements.

La progression est ordonnée en trois grandes phases dont l’ordre
ne saurait être modifié :
1. la construction des bases : compréhension et confiance du
cheval envers son cavalier, en visant prioritairement la
correction des allures, la souplesse, la décontraction et la
qualité du contact.
2. le développement de la propulsion dans le respect des bases,
donc en veillant à la locomotion, la souplesse, la qualité du
contact et la rectitude.
3. le perfectionnement de l’équilibre qui, d’une part, s’appuie sur
la propulsion et la rectitude, et qui, d’autre part, vise le
rassembler et l’expression

Pour apprécier la qualité du contact et constater que le cheval est
bien « sur la main », il ne suffit pas d’observer seulement la tête et
l’encolure. Il faut aussi évaluer le cheval dans son ensemble, sa
perméabilité aux aides, sa rondeur, et sentir que l’impulsion vient
bien jusqu’à la main en passant « par le dos » et « par la nuque ».

Le texte complet du programme de l’échelle de progression publiée en 2011 est sous ce lien : http://www.cfjd.com/REPERTOIREPDF/2011/GF-Dressage-Echelle-Progression-V10-AF-juin2011.pdf (à lire absolument …)

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OK